Connaître les pigeons

TOUT SAVOIR SUR LE PIGEON BISET

Origine du pigeon biset

A l'état sauvage, le pigeon biset dans son milieu originel vivait sur les falaises et les milieux rocheux.

D’ailleurs, c’est encore le cas dans certaines villes offrant cet habitat, comme à Saint-Pierre en Martinique ou à Agios Nicolas en Crête. Les pigeons s’installent encore aujourd’hui dans les falaises. Ils se rapprochent de la ville uniquement pour manger et repartent aussitôt laissant peu de traces de leur passage.

En Crête, on trouve encore des pigeons qui vivent dans les falaises.
pigeons au sol

Domestiqué par l'Homme, il a donné naissance à de nombreuses races élevées au profit des activités humaines. Le pigeon était élevé pour sa chair et ses œufs et sa fiente fertilisante. Mais également pour sa capacité à revenir d'un endroit à un autre (messager), pour sa sociabilité (jeux).

Certains de ces pigeons « créés » par l'homme se sont échappés et ont retrouvé leur liberté. Ce sont leurs descendants que l'on retrouve vivant à nos côtés dans nos villes.

Le pigeon biset dans l’histoire

Le pigeon a toujours été un animal très controversé :

« Signe extérieur de richesse » au moyen-âge, la plupart des pigeonniers sont détruits durant la révolution.

Au début du 19ème siècle, des personnalités vont permettre le retour en grâce du pigeon en montrant son utilité. On préconise alors le rétablissement des pigeonniers et le développement de la consommation de sa viande.

De soldat héroïque durant les grandes guerres où il servait de messager sur les champs de batailles, il devient porteur de maladies après-guerre.
En effet, une étude laisse entendre que les pigeons seraient porteurs de maladies. Dans le même temps, aux États-Unis, une autre étude laisse entendre la même chose. Elle sera ensuite controversée. Mais trop tard, le mal est fait et la métaphore du Pigeon « Rat volant » est née.

Le pigeon, sera encore jusque dans les années 60, un attrait touristique des grandes places parisiennes. Des ventes de graines sont même organisées pour les nourrir.

Mais petit à petit le pigeon voit son statut évoluer : il n’est plus le bienvenu dans nos villes.

Caractéristiques physiques

Photo d'un pigeon biset
pigeon ramier

Le pigeon biset (à gauche) est souvent confondu avec le pigeon ramier (à droite).

Alors que ce dernier pèse environ 500 grammes, le poids du pigeon biset varie entre 250 et 350g. Ou parfois même avec le pigeon colombin (plus rare en agglomération et restant éloigné de l’homme).

Le plumage du pigeon biset peut varier du blanc au noir, en passant par le marron. Et oui, la blanche colombe que nous aimons tant n’est autre qu’un pigeon biset !!!

Reproduction d’un couple de pigeons bisets

A partir de nos observations sur le terrain, un couple de pigeons bisets « urbains » peut avoir 3 à 4 pontes par an, soit 6 à 8 pigeonneaux. La femelle va se charger des ¾ de la couvaison, mais les parents participent ensuite tous les deux au nourrissage des petits. Un peu plus d’un mois après leur naissance, les pigeonneaux quitteront le nid, avec tous les risques que cela implique.

Espérance de vie des pigeons

En captivité un pigeon biset peut vivre 31 ans. La durée de vie d’un pigeon en ville est estimée à seulement 5 ans.

Ses besoins vitaux

Granivore à l'origine, il consomme de 30 à 50 g de graines par jour. Mais notre pigeon biset des villes est obligé de diversifier son alimentation, et est omnivore. Il peut se contenter de quelques miettes, petits déchets alimentaires en tous genres, voir même d’origine animale. Il n’est pas surnommé « le nettoyeur des trottoirs » pour rien !

Naturellement il a aussi besoin d’eau pour boire, mais aussi pour se laver et se déparasiter.

Encore une particularité du pigeon biset : il boit en aspirant l’eau, contrairement aux autres oiseaux qui « cueillent » l’eau puis lèvent la tête pour l’ingurgiter.

La vie en communauté

Oiseau pacifique, le pigeon n’est pas dangereux pour les autres oiseaux et n’a aucune agressivité envers les petits oiseaux. Il partage volontiers l'espace et la nourriture avec les autres oiseaux, petits et grands. Au cours de nos observations, nous avons pu l'observer avec des moineaux, des étourneaux, comme des mouettes, corneilles, choucas, et même des oies ou des dindes.

pigeon oiseau pacifique
pigeon, oiseau pacifique

Une journée ordinaire d’un pigeon

Certains pigeons sont sédentarisés, ils dorment et mangent sur le même site. Mais d'autres font des allers/retours de leur lieu d'habitat vers un site de nourrissage, par petits groupes de 5 à 20 pigeons.
Le pigeon est comme les poules, il se lève et se couche avec le soleil.
Dès le lever du jour il part à la recherche de sa nourriture. Il visitera plusieurs sites jusqu’à ce qu’il trouve sa nourriture en quantité suffisante. Cette activité lui prendra la matinée.
Il restera ensuite autour de son lieu de nourrissage ou repartira vers son lieu d’habitat au plus tard au coucher du soleil.